Les bibliothèques peintes de Dominique Cros à l’assaut de Paris

Dominique Cros à l’ouvrage Place Moro-Giafferi

Que ceux qui n’aiment pas les livres passent leur chemin ! Trois ans après avoir installé sa première bibliothèque place d’Orléans, Dominique Cros récidive cet été place Moro-Giafferi, boulevard Edgar Quinet et rue Gassendi en transformant les boitiers électriques EDF de couleur marron qui parsèment la capitale en armoires à livres. Nous sommes allés de bon matin à la rencontre de l’artiste peintre qui ne souhaite certainement pas s’arrêter en si bon chemin.

Des remerciements toute la journée

C’est en répondant à l’appel à projets Aimer l’été lancé en mai dernier par la Mairie du 14ème que Dominique Cros a trouvé l’occasion d’imprimer sa marque sur le territoire de notre arrondissement en rééditant sa performance de 2018 qui consiste à relooker en bibliothèques de livres les boitiers électriques EDF qui servent à l’éclairage public. Et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que notre artiste peintre s’est transformée cette année encore en street artist pour animer et égayer les rues du 14ème tant est chaleureux l’accueil des habitants et des passants qui assistent ébahis à la métamorphose du mobilier urbain : « Il y a trois ans à la Porte d’Orléans j’avais été frappée et extrêmement touchée de voir un nombre incroyable de gens s’arrêter devant mon ouvrage et me remercier pour mon travail, se rappelle Dominique. C’est donc avec énormément de plaisir que je renouvelle l’expérience cette année ». De fait, dès sept heures du matin, les passants s’arrêtent, lui sourient, prennent des photos et l’inondent de remerciements. A quoi tient le bonheur d’une journée ? La formule des boitiers-bibliothèques est particulièrement populaire. Après son essai concluant en 2018 Porte d’Orléans, Dominique avait essayé de se renouveler et se diversifier en transformant à la Porte de Vanves les mêmes boitiers EDF en cheminées. Elle a depuis changé d’optique et décidé de se recentrer sur l’idée des bibliothèques qui emporte l’adhésion de tous, sans doute parce que nombreux sont les Parisiens qui rêvent d’en aménager une dans leur appartement exigu et que le livre est un objet qui continue de faire rêver. Dominique aimerait faire de ce concept une de ses nouvelles marques de fabrique et, pour l’asseoir définitivement, l’exporter dans tous les arrondissements de la capitale. N’hésitez donc pas à envoyer vos photos à Madame la Maire de Paris Anne Hidalgo (anne.hidalgo@paris.fr) pour la convaincre de la pertinence de ce projet d’embellissement de la ville !

La bibliothèque peinte de la Porte d’Orléans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *